Agenda |

 

Religieuses au cœur des communautés indiennes : Mémoires féminines des missions de l’Ouest canadien

Soutenance de Marion Robinaud – 15 novembre 2017

Marion Robinaud soutiendra sa thèse en anthropologie sociale - ethnologie, intitulée,
 

“Religieuses au cœur des communautés indiennes : Mémoires féminines des missions de l’Ouest canadien”

 

et préparée sous la direction d"Emmanuel Désveaux,

Le 15 novembre 2017, à l'EHESS, à partir de 14h,

En salle 737, au 54 boulevard Raspail 75006 Paris,

Devant un jury composé de :

♦ M. Emmanuel Désveaux (Directeur de thèse), EHESS,
♦ M. Gilles Havard, CNRS,
♦ M. Frédéric Laugrand, Université de Laval (Canada),
♦ Mme Anne Monjaret, CNRS,
♦ M. Olivier Servais, Université catholique de Louvain (Belgique).
 

Présentation/résumé

Les missions catholiques auprès des populations nord-Amérindiennes canadiennes s’offrent à la recherche en sciences sociales comme un laboratoire d’expériences de la rencontre interculturelle. Cette thèse se veut une anthropologie comparée de deux aires culturelles, particulièrement au sujet de deux points : les processus d’adaptation à l’altérité et la construction culturelle du genre féminin. Nous proposons d’interroger la façon dont le contexte des missions permet de mettre en comparaison deux cultures dans le rapport de chacune à l’altérité et comment, dans cette altérité respective, il est possible d’observer deux versions du genre féminin se dessiner. Pour ce faire, les récits de vie des femmes missionnaires catholiques ayant travaillé avec les populations autochtones de l’Ouest canadien au XXe siècle sont au cœur de notre propos, tout comme l’ethnographie classique nord-Amérindienne, ravivée et complétée par de nouveaux témoignages. Notre propos s’éclaircit en trois temps. Tout d’abord, avec une ethnographie des acteurs de la rencontre, où religieuses missionnaires et populations autochtones de l’Ouest canadien sont présentées dans une situation interactionnelle. L’analyse se poursuit ensuite par l’interrogation des processus d’adaptation à l’altérité qui, d’une part, peuvent être définis par le principe d’inculturation et, d’autre part, par une logique d’adoption et d’appropriation. Enfin, nous proposons de mettre en lumière la construction culturelle du genre féminin à travers les expériences vécues dans ce contexte des missions. En interrogeant la diversité culturelle, nous espérons mettre en relief les enjeux de production culturelle dans les dialogues et négociations permanents entre ces deux mondes qui se rencontrent.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Camilo León-Quijano a remporté la quatrième édition du prix du diaporama sonore

Prix et distinctions - Doctorant en sociologie à l’EHESS, Camilo León-Quijano a remporté le prix du diaporama sonore 2017 avec son travail consacré à des adolescentes joueuses de rugby à Sarcelles. Le prix est décerné par Diapéro, Libération et Fisheye Magazine. Le diaporama sonore est consultab (...)(...)

Lire la suite

Health, Reproduction and Sexuality: Neoliberal-Authoritarian Modes of Governing the Woman’s Body in Turkey

Appel à communication - Mercredi 06 décembre 2017 - 20:00Neoliberalism has been hegemonic for the last three decades in many parts of the world, with its consequences of dismantling of welfare states, imposition of austerity measures, restructuring of health systems, and rising conservatism and (...)(...)

Lire la suite

Design graphique et recherches en sciences sociales

Exposition - Lundi 13 novembre 2017 - 19:00À l'occasion du cinquantième anniversaire de la publication de la Sémiologie graphique de Jacques Bertin, un projet de recherche a été initié à partir des productions du Laboratoire de Graphique créé et dirigé par le cartographe et sémiologue Jacques Be (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Institut Marcel Mauss

IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
imm@ehess.fr