Ouvrages parus en 2017 |


	Allongement de la vie

Allongement de la vie

Quels défis? Quelles politiques?

Anne-Marie Guillemard , Elena Mascova
Paris,  La Découverte, Recherches ,  2017,  414 p.
Prix : 26 euros

À partir du croisement d’approches pluridisciplinaires et dans une perspective de comparaisons internationales, cet ouvrage a pour ambition de dresser un état des savoirs et des réflexions sur la question de la longévité. Non seulement il circonscrit les multiples défis posés par l’allongement de la vie, mais il offre une lecture essentielle pour comprendre comment nos sociétés pourraient se saisir de cette révolution afin d’en faire une opportunité pour tous.

*

Phénomène sans précédent dans l’histoire de l’humanité, l’allongement de la vie humaine est en train de révolutionner durablement le XXIe siècle, sur tous les continents. Les progrès en longévité sont même devenus un objectif prioritaire des politiques publiques européennes, lesquelles préconisent à l’horizon 2020 un gain de deux années d’espérance de vie en bonne santé. Pourtant, l’ampleur de ces mutations et leurs nombreuses implications restent largement méconnues.

L’ambition de ce livre est de dresser le panorama des implications multiples de la longévité. Elle bouleverse la condition humaine et sociale, le régime temporel de nos existences, ainsi que les manières de vivre ensemble. L’ouvrage démontre que le phénomène de la longévité est loin de se réduire à un simple accroissement de la part âgée ou très âgée de la population, à une question de vieillesse et du coût grandissant de sa prise en charge. Il établit que les progrès de l’espérance de vie remettent en question les fondements même de l’organisation des sociétés. Dans une société où coexistent désormais quatre générations aux expériences et aspirations  sensiblement différentes, les formes de solidarité sont à repenser. De même, comment faut-il protéger et soigner dans des sociétés de vie longue ? Quel est le sens et le prix du prolongement de la vie ? Comment concilier longévité et qualité de vie ? Autant de questions aux implications à la fois sociales, éthiques, médicales et économiques.

 

Anne- Marie Guillemard est professeure émérite des Universités en sociologie, Université Paris Descartes Sorbonne, membre de l’EA « Éthique, Politique et Santé », équipe Philépol, membre du Centre d’Étude des Mouvements Sociaux (CEMS) de l’Institut Marcel Mauss (IMM) à l’école des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS). Membre honoraire de l’Institut Universitaire de France (IUF), membre de l’Academia Europaea. Siège à titre d’expert au Conseil d’Orientation des Retraites (COR) et au Conseil de l’âge.

Elena Mascova est docteure en sociologie de l’Université Paris Descartes, membre de l’EA « Éthique, Politique et Santé », équipe Philépol de l’Université Paris Descartes. Chercheuse-praticienne, elle allie les activités d’enseignement et d’interventions auprès des organisations sur les questions de l’emploi, du travail et de la santé au travail.

 

* * * *

 

Sommaire

Préface, Renaud Villard

Introduction générale, Anne-Marie Guillemard et Elena Mascova

Partie I. Progrès de l’espérance de vie et longévité en santé : état des lieux à l’échelle mondiale

Présentation et mise en perspective par Elena Mascova

Espérances de vie, espérances de santé : tendances convergentes ou divergentes sur le plan mondial ?, Jean- Marie Robine et Sarah Cubaynes

Les transformations du « système des âges » face aux changements démographiques, une mise en perspective comparée, par Jacques Véron

Allongement de la vie et transformations des familles : implications pour les politiques publiques. Le cas du Royaume-Uni, Sarah Harper

Longévité et vieillissement : quels défis pour la Chine ?, Guillaume Jehannin

Partie II. Longévité et recomposition des temps sociaux et des âges de la vie

Présentation et mise en perspective par Cécile Van de Velde

Longévité humaine : repenser toute l’organisation des âges, des temps sociaux et des liens entre générations, Anne- Marie Guillemard

Vieillir : pour quoi faire ? À quoi bon ?, Pierre-Henri Tavoillot

Quelles conditions de travail au fil de l'âge dans un contexte d’allongement de la vie de travail ?, Serge Volkoff, Loup Wolff et Anne-Françoise Molinié

Partie III. Longévité : refonder le pacte de solidarité entre les générations ?

Présentation et mise en perspective par Claudine Attias-Donfut

Vieillissement, récession, austérité : un triple choc sur les générations, Cécile Van de Velde

Mutations des âges de la vie et mutations du contrat de solidarité entre les générations, Tom Chevalier et Bruno Palier

Protection sociale et privée contre l’inflation inédite des vieux jours, André Masson

Les impasses du prisme générationnel pour penser les coopérations au travail, Elena Mascova et Soukey Ndoye

Partie IV. Nouveaux risques sociaux : comment protéger et soigner dans une société de vie longue ?

Présentation et mise en perspective par Jean-Philippe Viriot-Durandal

Longévité et nouveaux risques sociaux. Pour une politique des âges de la vie dans une société du care, Claude Martin

Quel avenir pour les personnes dites « âgées » ayant besoin d’aide et de soins dans leur vie quotidienne ?, Bernard Ennuyer

À la recherche de la viabilité de l'assurance de soins de longue durée dans une société de longévité : le cas japonais, Miyako Nakamura Fujimori

De la médecine de la longévité à la médecine du grand âge : complexité et paradoxes, Sophie Moulias

Partie V. Prolonger la vie : quel sens, quel prix ?

Présentation et mise en perspective par Eric Fiat

Que coûtent et qui paie les années en plus ?, Marie-Eve Joël

Faut-il réguler par l’âge l’accès à la liste d’attente d’une transplantation rénale ?, Marie-France Mamzer

Vieillissement cognitif : phantasmes et réalités. Faut-il craindre une pandémie de démence avec la longévité croissante ?, Muriel Rainfray

Les enjeux sociaux et éthiques d’une médicalisation de la fin de vie, Michel Castra

Conclusion générale, Anne-Marie Guillemard et Elena Mascova

Postface, Christian Hervé 

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

La condition blanche. Réflexion sur une majorité française

Journée(s) d'étude - Vendredi 29 juin 2018 - 08:30 Journée d’étude « La condition blanche. Réflexion sur une majorité française »organisée par Mathilde Cohen (CNRS-IMM-UConn) & Sarah Mazouz (CNRS-CERAPS) Vendredi 29 juin 2018,Salle 13, EHESS, 105 bd Raspail, 75006 Paris(salle 11 pour les pauses (...)(...)

Lire la suite

Les chercheurs et leurs pratiques : discours, savoirs, pouvoirs

Journée(s) d'étude - Lundi 11 juin 2018 - 09:00Researchers and their practices: discourses, knowledge, power3rd Workshop organized by Institut Marcel Mauss (IMM), Centre d’Étude des Mouvements Sociaux (CEMS), Groupe Sciences et Technologies (GST) and the ERC DISCONEX team. Organisateurs :Johanne (...)(...)

Lire la suite

"Social Reflexivity and Informalization"

Journée(s) d'étude - Jeudi 17 mai 2018 - 09:00Journée d'étude "Social Reflexivity and Informalization"17 mai 2018 - 9h-18h30Reid Hall. 4 rue de Chevreuse, 75006. Métro: Vavin ou Notre-Dame-des-Champs Cette journée d'étude, qui se déroulera en anglais, a pour vocation de faire dialoguer la notion (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Institut Marcel Mauss

IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
imm@ehess.fr