Ouvrages parus en 2012 |


	Faire des sciences sociales – Généraliser

Faire des sciences sociales – Généraliser

Emmanuel Désveaux , Michel De Fornel
Paris,  Editions de l'EHESS, Cas de figure ,  2012,  326 p.
Prix : 15 euros
Dans quelle mesure le chercheur en sciences sociales peut-il généraliser à partir d’un ou de plusieurs faits, et en quoi cette généralisation équivaut-elle à une règle universelle? Et s’il cède à la tentation de l’universalisation, ne risque-t-il pas d’oublier le stade du spécifique ?

Les textes rassemblés ici reflètent des positionnements radicalement différents, allant du pessimisme à l’optimisme, quant à la possibilité même de généraliser. Or, dans un monde dont le mouvement vers l’entropie semble s’accélérer toujours davantage et dont les archives sont chaque jour plus ouvertes, généraliser demeure plus nécessaire que jamais, fût-ce au risque de l’erreur ou, plutôt, au prix du dépassement perpétuel.

 

Sommaire

 Emmanuel Désveaux et Michel de Fornel (eds.) – Généraliser, ou le perpétuel dépassement

 

Première partie. Du singulier comme général

Daniel Cefaï – Comment généralise-t-on ? Chronique d’une ethnographie de l’urgence sociale

Stéphane Audoin-Rouzeau – La guerre, mais de très près

 

Deuxième partie. Horizons d’universalité

Jérôme Dokic – Le « tournant social » de la philosophie de l’esprit. L’apport des sciences cognitives

Laurent Barry – La parenté au singulier

Michel de Fornel – Généraliser l’indéfini

Philippe Urfalino – La décision des collectifs

Sébastien Lechevalier – Ni pure abstraction ni simple généralisation. Leçons japonaises pour une refondation de l’économie politique

 

Troisième partie. Généralisation et historicités

Pierre-Cyrille Hautcoeur – Origines légales et histoire. Quelques remarques à partir de l’histoire des procédures de faillite

Jocelyne Dakhlia – Extensions méditerranéennes. Europe et Islam au contact durant les siècles modernes (xvie-xviiie siècles)

Catarina Madeira Santos et Jean-Frédéric Schaub – Histoires impériales et coloniales d’Ancien Régime. Un regard sur l’État moderne

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

La condition blanche. Réflexion sur une majorité française

Journée(s) d'étude - Vendredi 29 juin 2018 - 08:30 Journée d’étude « La condition blanche. Réflexion sur une majorité française »organisée par Mathilde Cohen (CNRS-IMM-UConn) & Sarah Mazouz (CNRS-CERAPS) Vendredi 29 juin 2018,Salle 13, EHESS, 105 bd Raspail, 75006 Paris(salle 11 pour les pauses (...)(...)

Lire la suite

Les chercheurs et leurs pratiques : discours, savoirs, pouvoirs

Journée(s) d'étude - Lundi 11 juin 2018 - 09:00Researchers and their practices: discourses, knowledge, power3rd Workshop organized by Institut Marcel Mauss (IMM), Centre d’Étude des Mouvements Sociaux (CEMS), Groupe Sciences et Technologies (GST) and the ERC DISCONEX team. Organisateurs :Johanne (...)(...)

Lire la suite

"Social Reflexivity and Informalization"

Journée(s) d'étude - Jeudi 17 mai 2018 - 09:00Journée d'étude "Social Reflexivity and Informalization"17 mai 2018 - 9h-18h30Reid Hall. 4 rue de Chevreuse, 75006. Métro: Vavin ou Notre-Dame-des-Champs Cette journée d'étude, qui se déroulera en anglais, a pour vocation de faire dialoguer la notion (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Institut Marcel Mauss

IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
imm@ehess.fr