Agenda |

 

Pratiques humoristiques et référence aux personnes dans une activité de groupe : le cas d’un atelier thérapeutique de chant

Soutenance de thèse d'Irina Olariu/Le vendredi 14 novembre 2014

Irina Olariu soutiendra sa thèse de doctorat

Pratiques humoristiques et référence aux personnes dans une activité de groupe : le cas d’un atelier thérapeutique de chant

réalisée sous la direction de Michel de Fornel (LIAS-IMM, EHESS, Paris)

le vendredi 14 novembre 2014, à l’EHESS, (105 boulevard Raspail, 75006 Paris, salle 8), à partir de 14h30, devant un jury composé de :

 

- Michel de Fornel, Directeur d’études à l’EHESS (directeur de thèse)

- Lorenza Mondada, Professeur des Universités, Université de Bâle (Rapporteure)

- Christian Licoppe, Professeur des Universités, ENST, Télécom ParisTech (Rapporteur)

- Louis Quéré, Directeur de recherche émérite CNRS, CEMS-IMM, EHESS

- Rodney Watson, Professeur émérite, Université de Manchester

 

Résumé

Cette thèse étudie les pratiques humoristiques dans une série d’ateliers thérapeutiques de chant. À travers une étude empirique s’appuyant sur des enregistrements vidéo, nous analysons les méthodes et les procédures que les participants utilisent pour faire référence à des coparticipants d’une façon humoristique.

L’analyse détaillée de différentes ressources mobilisées pour construire du sens à travers la prise à témoin humoristique s’appuie sur la démarche analytique et méthodologique de l’analyse de conversation d’inspiration ethnométhodologique. Notre analyse interroge le lien entre cette pratique et le contexte dans lequel elle apparaît et dont elle fait partie intégrante. Une analyse à plusieurs niveaux d’organisation, notamment celui des tours de parole, des séquences et des cours d’action, montre que la prise à témoin humoristique est un phénomène en soi, une action conversationnelle, une pratique spécifique qui rend visible l’orientation des participants vers la nature de l’activité à laquelle ils participent.

Au terme de notre analyse, il apparaît que la prise à témoin humoristique révèle une orientation des participants d’aller au-delà d’une identification des coparticipants qui sont pris pour cibles. Elle se situe sur un continuum qui va d’une performance en tant que telle, d’une invitation à participer à un moment convivial vers la mise en avant d’une action spécifique, comme une évaluation, une demande d’action ou une présentation d’une information nouvelle. Le lien qui se crée entre ce phénomène et l’activité thérapeutique de chant est un lien de sens commun vers lequel les participants s’orientent en tant que membres des ateliers de chant. S’intégrant dans des cours d’action particuliers, la prise à témoin humoristique permet de gérer les problèmes pratiques en les transformant en risible. En plus elle révèle la délicatesse de certaines actions et rend visible le lien étroit qu’elle entretient avec la nature des ateliers à travers la possibilité d’inviter la participation sans l’imposer.

Mots-clés : Analyse de conversation – Ethnométhodologie – Communication en milieu institutionnel – Prise à témoin humoristique – Rire – Référence aux personnes – Ateliers thérapeutiques de chant – Contexte – Action conversationnelle – Identités situées – Conversations à plusieurs participants.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Minimising Risks, Selling Promises?

Séminaires et conférences dans le monde - Jeudi 22 novembre 2018 - 09:00La conférence internationale est organisée par l'Université de Lausanne (UNIL) et l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS Paris). Elle se tiendra les 22 et 23 novembre 2018 à l'Université de Lausanne, salle Cub (...)(...)

Lire la suite

Minimising Risks, Selling Promises?

Séminaires et conférences dans le monde - Vendredi 23 novembre 2018 - 09:30La conférence internationale est organisée par l'Université de Lausanne (UNIL) et l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS Paris). Elle se tiendra les 22 et 23 novembre 2018 à l'Université de Lausanne, salle (...)(...)

Lire la suite

La condition blanche. Réflexion sur une majorité française

Journée(s) d'étude - Vendredi 29 juin 2018 - 08:30 Journée d’étude « La condition blanche. Réflexion sur une majorité française »organisée par Mathilde Cohen (CNRS-IMM-UConn) & Sarah Mazouz (CNRS-CERAPS) Vendredi 29 juin 2018,Salle 13, EHESS, 105 bd Raspail, 75006 Paris(salle 11 pour les pauses (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Institut Marcel Mauss

IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
imm@ehess.fr