Agenda |

 

La différence comme pratique de la liberté. 

Soutenance de thèse de Stéfania Ferrando/10 juin 2015

Stéfania Ferrando

soutiendra sa thèse en Etudes politiques

 

La différence comme pratique de la liberté

Philosophie politique et sexuation du monde :

Rousseau, Olympe de Gouges et les saint-simoniennes

 

Préparée sous la direction de Bruno KARSENTI (EHESS/LIER) et

 Giuseppe DUSO (Université de Padoue) 

 

Le mercredi 10 juin 2015

à partir de 13h30

 

à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales

en salle du Conseil

190-198, avenue de France - 75013 Paris

 

 
 

Jury

Bruno KARSENTI (Directeur d’études, EHESS/LIER)

Giuseppe DUSO (Professeur des Universités, Université de Padoue)

Irène THÉRY (Directrice d’études, EHESS/Centre Norbert Elias)

Frédéric BRAHAMI (Professeur des Universités, Université de Franche-Comté)

Marisa FORCINA (Professeure des Universités, Université de Lecce)

Chiara ZAMBONI (Professeure des Universités, Université de Vérone)

 
 

Résumé de la thèse

Pour la saint-simonienne Suzanne Voilquin, la vie sociale laissait place à un « inconnu », dès lors que la liberté et l’égalité des femmes avaient commencé à la transformer. La thèse vise à analyser les manières dont cet inconnu a été pensé et pratiqué, au moment où il fait irruption dans les discours politiques et les réflexions philosophiques révolutionnaires ou postrévolutionnaires. Par l’analyse du « dispositif Rousseau » – un ensemble de thèses reprises des écrits de Rousseau et qui reviennent dans des textes au statut différent se confrontant à la question de la « place des femmes » –, on repère d’abord le point ultime des argumentaires excluant les femmes du savoir et de la politique : assurer la certitude de la transmission entre le père et ses enfants au sein d’un monde dans lequel doivent se former des individus libres. La thèse se concentre ensuite sur les écrits d’Olympe de Gouges trouvant dans sa position « placée et déplacée » par rapport au savoir et à la politique de son siècle un levier pour élaborer une pensée nouvelle de la société révolutionnaire. On suit enfin les aventures des femmes saint-simoniennes qui avaient fondé le périodique La femme libre, en retraçant ainsi les pratiques politiques collectives par lesquelles se réalisait leur travail symbolique autour de l’« inconnu », des aspirations personnelles et collectives, accompagnant leur recherche de liberté. Si, au sein de ces pratiques, la liberté connaît une intensification de son sens et l’égalité un approfondissement de ses formes, c’est qu’elles aménagent, au sein de la vie sociale, des expériences nouvelles, par lesquelles des femmes peuvent ne plus être des « somnambules de la société », mais agir en elle pour sa transformation comme des sujets à part entière.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Les chercheurs et leurs pratiques : discours, savoirs, pouvoirs

Journée(s) d'étude - Lundi 11 juin 2018 - 09:00Researchers and their practices: discourses, knowledge, power3rd Workshop organized by Institut Marcel Mauss (IMM), Centre d’Étude des Mouvements Sociaux (CEMS), Groupe Sciences et Technologies (GST) and the ERC DISCONEX team11-12 JUIN 2018École des (...)(...)

Lire la suite

"Social Reflexivity and Informalization"

Journée(s) d'étude - Jeudi 17 mai 2018 - 09:00Journée d'étude "Social Reflexivity and Informalization"17 mai 2018 - 9h-18h30Reid Hall. 4 rue de Chevreuse, 75006. Métro: Vavin ou Notre-Dame-des-Champs Cette journée d'étude, qui se déroulera en anglais, a pour vocation de faire dialoguer la notion (...)(...)

Lire la suite

Monothéisme et politeia

Colloque - Vendredi 16 mars 2018 - 09:30Monothéisme et politeiaLe Dieu-Un, l’ordre politique, la vie collective 16-17 mars 2018Organisation : Fethi Benslama – Julia Christ – Anoush GanjipourInstitut Humanités, Sciences et Sociétés [Université Paris Diderot] - Laboratoire interdisciplinaire d’étu (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Institut Marcel Mauss

IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
imm@ehess.fr